Sélectionner une page

Créer un plan de trading

créer un plan de trading

Un plan de trading c’est quoi ?

Le plan de trading est un document qui vous permet de regrouper l’ensemble des règles régissant votre activité d’investissement et de trading. Le but est de les formaliser sur un support afin de toujours les avoir à disposition. Il vous permettra par la suite, de vous concentrer sur la bonne gestion et le suivit de vos trades. Le rédiger et le respecter n’est pas chose facile, d’autant plus qu’il n’y a pas de norme ou de modèle absolu à respecter.

Nous sommes tous diffèrent les uns des autres et il existe donc un plan de trading pour chaque individu. Profil d’investisseur, système de trading, psychologie, capital, etc. sont autant de différences qu’il nous faudra tout de même intégrer.

Cependant, il existe quelques éléments génériques qui se doivent de figurer dans votre plan de trading. Nous allons voir dans cet article quels sont les bonnes questions à se poser et quelles sont les éléments de base à intégrer dans son plan.

Motivations et objectifs

Il s’agit de la première partie de mon plan de trading, elles regroupent des questions (non exhaustives) à se poser pour bien commencer :

  1. Pourquoi investir sur les marchés ?

Le but est de formaliser les éléments qui vous motivent pour investir. Par exemple : Obtenir un complément de revenu, en faire mon activité principale, gagner de l’argent rapidement, compléter ma retraite, pour relever un défi, etc.

  1. Quel risque suis-je prêt à prendre ?

Ici vous définissez votre aversion aux risques : J’aime prendre des risques ou je préfère la sécurité, le capital alloué à cette activité ne devrait pas être nécessaire pour vivre… Pour y parvenir, je respecterai des règles de money management stricte.

  1. Combien de temps puis-je consacrer au trading ?

Prenez bien tout en compte : famille, loisirs, travail, etc. afin de déterminer les moments pendant lesquels il vous sera possible : d’analyser les marchés, placer des ordres, gérer vos positions.

  1. Quel est mon niveau de connaissance ?

Le but est de faire le point sur votre parcours pour deux raisons majeures :

  • Définir vos limites: si vous boursicotez seulement depuis quelques années avec vos économies sur le marché actions du Cac 40, évitez de vous lancer tête-bêche dans du day trading sur devise.
  • Définir vos objectifs : Si, vous souhaitez tout de même vous essayer dans quelques années au Day trading sur devis, cela devient un objectif à plus long terme.

Les questions en soi ne sont pas d’une importance capitale, c’est l’effort de réflexion qui est important. Cette première étape vous permet de faire le point pour définir correctement vos objectifs à court terme, moyen terme et long terme.

La suite de votre plan de trading doit vous permet d’atteindre les objectifs que vous aurez fixés dans cette première partie.

La gestion du risque

Lorsque vous entendez parler de gestion du risque, il s’agit la plupart du temps de money management, mais il existe d’autres risques à prendre en compte. Ces derniers sont rarement évoqués pourtant s’ils ne sont pas correctement maîtrisés, ils peuvent vous coûter tout aussi cher qu’un mauvais money management.

Le risque opérationnel

Il s’agit de prévoir les risques liés aux moyens utilisés pour votre activité de trading.

  • Ordinateur de bureau
  • Ordinateur portable
  • Smartphone
  • Téléphone fixe
  • Connexion internet
  • Alimentation électrique
  • Etc…

Il vous faut ensuite définir chaque risque, la probabilité que celui-ci se produise et l’impact qu’il peut avoir, pour ensuite déterminer les moyens et/ou action nécessaire à la maîtrise de ces risques.

Cette évaluation doit être faite en fonction de votre type et système de trading, il est évident qu’un scalpeur et un swing trader n’auront pas nécessairement les mêmes niveaux de criticité pour un risque commun, voir même pas les mêmes risques du tout.

Le risque de contrepartie

Tout comme une entreprise qui se doit de maîtriser les risques liés à ces fournisseurs, il est intéressant d’évaluer les risques liés à votre broker. La démarche est la même que pour le risque opérationnel. Qu’allez-vous faire si votre courtier fait faillite ? Quels sont les risques d’avoir un litige ? Comment allez-vous récupérer votre argent ? Quelle est la fiabilité de votre courtier ? Je vous conseille de bien lire les conditions générales de vente de votre courtier.

Le risque de marché ou Money management

Il dépend entièrement de votre système de trading et de votre capital :

  • taille de position
  • pyramidage ?
  • risque sur l’ensemble des positions
  • etc…

Il existe déjà de nombreux articles et livres sur le sujet, vous y trouverez toutes les informations dont vous avez besoin.

Conclusion sur l’analyse des risques :

La gestion du risque est à mon avis une des étapes les plus importantes si vous voulez survivre en bourse, il existe des outils pour vous aider à réaliser cette analyse, je rédigerai prochainement un article plus approfondi sur le sujet.

Le système de trading

C’est le cœur de votre plan de trading, il définit les règles que vous allez devoir respecter dans le moindre de détail lors de chaque prise de position. Je vous conseille de les relire avant chaque session de trading. Ici vous devez notamment définir :

  • Vos unités de temps
  • Les indicateurs utilisés et leurs paramètres
  • Les conditions d’entrée en position et de placement du stop initial de protection
  • La gestion et la sortie de position

C’est la partie qui risque d’être la plus difficile à mettre en place, un système de trading est propre à chacun d’entre nous. 50 traders différents avec le même système de trading auront pourtant des résultats différents. C’est pourquoi je ne vous conseille pas de copier un système trouvé sur le net, vous pouvez évidemment vous en inspirer pour créer votre propre système, celui qui vous convient et avec lequel vous vous sentez à l’aise.

Les outils d’investissement

Dans cette partie, je note les informations suivantes :

  • Nom, adresse, coordonné de mes brokers
  • Plateforme de trading utilisée
  • Station de trading (sur mon lieu de résidence et en déplacement)
  • Les documents utilisés pour le suivi de mes positions (journal de trading, historique des positions, etc.)

Bref, tous les outils, informatique, documents, fournisseur, que vous allez être amenés à utiliser. Cette liste vous permettra notamment d’alimenter votre analyse des risques.

Routine d’analyse

En tant que swing trader ayant un emploi à plein temps, j’ai trouvé bon de rédiger un mode opératoire d’analyse. Je formalise les taches et leur durée estimée que j’aurais à effectuer au cours de la semaine et le week-end  et cela en fonction du temps que je peux consacrer au trading.

J’intègre cet élément à mon agenda et tout cela me permet de ne rien oublier et de me consacrer sur les choses importantes. Pour plus de détails, je rédigerai prochainement un article consacré à cette partie.

Pour conclure

Rédiger un plan de trading n’est pas une obligation, le faire selon ce modèle encore moins. Il s’agit d’une approche personnelle réalisée en fonction de mon expérience professionnelle. C’est une réflexion qui prend du temps et qui n’est pas nécessairement très amusante à faire, mais je pense qu’elle est essentielle si vous voulez survivre sur les marchés sur le long terme.